Entrez dans une nouvelle ère.

Visiter un lieu avec son smartphone, sa tablette ou devant son écran. Se déplacer, zoomer, afficher des infos, explorer les moindres détails. C’est ce que permet la visite virtuelle.

La technologie actuelle, tant matérielle que logicielle a considérablement évolué et permet de représenter l’intégralité d’un espace ou d’un volume à partir d’un point de vue avec une qualité et une fluidité bien meilleures et sans augmentation du temps de chargement.

De par son interactivité, la visite virtuelle permet à l’internaute une immersion totale dans un volume virtuel.

Au centre de l’image sphérique, c’est le spectateur qui décide de ses « mouvements » et par ses interactions de ce qu’il veut voir.

Les visites virtuelles sont maintenant visibles sur les appareils mobiles tels que iPhone, iPad (Apple) etc…

.

"Bien plus qu’un gadget, l’imagerie 360° offre le plus avancé des outils pour s'immerger dans des lieux d'exception."

La première étape vers la Réalité Virtuelle.

Une prise de vue à 360° propose donc à l’utilisateur de déplacer son regard vers une partie de l’image à plat, à travers un lecteur intégré aux principales plateformes de diffusion (Fb, etc…). Mais pas seulement. Il est désormais possible de trouver des casques couplés à un smartphone, permettant une utilisation plus fluide, et surtout, utilisant le gyroscope de l’appareil pour « tracker » le positionnement de la tête. L’utilisateur n’a donc plus qu’à déplacer sa tête pour se déplacer dans l’image.

Il est également possible de proposer des éléments cliquables tels que des « appels à l’action » pour orienter le visiteur.

Il n’y a donc plus qu’un pas vers la VR virtual reality, le déplacement de l’utilisateur dans un espace défini. Les grands pontes du domaine et des petits nouveaux, travaillent déjà d’arrache-pied dans ce sens.

La réalité virtuelle, c'est comme rêver les yeux ouverts.

— Brenan Spiegel

Quid du futur ?

Actuellement, impossible de prévoir le futur de la VR sur le long terme.

Les seules limites semble être logicielle et matérielle, d’un côté des appareils de plus en plus compactes, de l’autre des puces graphiques de plus en plus puissantes. Ce n’est qu’une fois un nouveau palier technologique franchi, que les applications se créent dans l’esprit du grand public.

A court terme, le dernier à être entré dans la compétition est… Google ! Avec sa maison-mère Alphabet, la société prépare tout un éco-système autour de la réalité virtuelle. Daydream est né sur les bases solides d’un Cardboard ayant remporté un franc succès dans des domaines tels que l’éducation, le jeux, ou l’art.

La réalité virtuelle était autrefois un rêve associé à la science-fiction. Mais Internet fût aussi un rêve, tout comme les ordinateurs et smartphones. Le futur est en marche.

— Mark Zuckerberg